DE | FR | EN

Nouvelles

Des palmiers à huile menacent une zone classée Patrimoine mondial de l’UNESCO à Bornéo

13.02.2019
Des palmiers à huile menacent une zone classée Patrimoine mondial de l’UNESCO à Bornéo


Une entreprise d’huile de palme malaisienne défriche à proximité immédiate du parc national du Gunung Mulu au Sarawak


(Bateu Bunga, Malaisie). Une plantation de palmiers à huile menace le parc national du Gunung Mulu au Sarawak, placé sous la protection de l’UNESCO, dans la partie malaisienne de Bornéo. Le Bruno Manser Fonds exige l’arrêt immédiat des défrichages.
Pas moins de 4400 hectares de forêt pluviale de grande valeur sont menacés par les défrichages. La région joue un rôle important à titre de corridor à gibier entre le parc national du Gunung Mulu et les forêts primaires voisines du Brunei. Une vision sur place du Bruno Manser Fonds a montré que les défrichages battaient leur plein en dépit de la résistance des populations locales.
«La Malaisie a promis à la Communauté internationale d’arrêter les défrichages dans le but d’ériger des plantations de palmiers à huile», s’exprimait Lukas Straumann, directeur du Bruno Manser Fonds. «Nous sommes en présence d’une catastrophe écologique. Nous exigeons du gouvernement malaisien qu’il fasse cesser immédiatement les coupes.»
En janvier 2019, 268 autochtones des villages environnants Bateu Bungan, Long Terawan et Kampung Melinau s’étaient adressés au chef du gouvernement du Sarawak pour protester contre le projet. Ils faisaient valoir que le projet détruisait leur base vitale et qu’ils n’avaient pas été consultés. Le gouvernement a tout bonnement ignoré leur missive.



Retour a l’aperçu